Bienvenue sur le site du SIVOM Le Catelet

Vidéo de présentation du SIVOM

 

Le SIVOM de Le Catelet est une collectivité territoriale à vocations Multiples :

• Vocation aide à domicile prestataire et mandataire
• Vocation soins infirmiers à domicile personnes âgées et handicapées
Vocation portage de repas
Vocation Voyage
Vocation Halle de sports

Le SIVOM de Le Catelet est un syndicat intercommunal à la carte. Chaque commune à la faculté d’adhérer aux vocations de son choix.

Le siège se situe au 14 rue Quincampoix – 02420 LE CATELET

Il est composé de 18 communes adhérentes et regroupe un effectif total de 60 salariés

Le secteur d’intervention comprend les communes suivantes : Aubencheul, Beaurevoir, Bellicourt, Bony, Estrées, Gouy, Hargicourt, Joncourt, Le Catelet, Lehaucourt, Lempire, Levergies, Magny la Fosse, Montbrehain, Nauroy, Sequehart, Vendhuile, Villeret

Le SIVOM est administré par un comité syndical, regroupant deux délégués par commune, quelque soit leur nombre d’habitants.

Il est composé d’un bureau élu pour 6 ans et se compose :

D’une Présidente : Lydie PUCHE
• D’un Vice Président : Christian BECQUET

Ainsi que du personnel administratif et d’intervention suivant : organigramme-sivom (cliquez sur le lien)

Notre territoire

(cliquez sur le nom des communes pour ouvrir le lien)

  • Aubencheul-aux-Bois
  • Beaurevoir
  • Bellicourt
  • Bony
  • Estrées
  • Gouy
  • Hargicourt
  • Joncourt
  • Le Catelet
  • Lehaucourt
  • Lempire
  • Levergies
  • Magny-la-Fosse
  • Montbrehain
  • Nauroy
  • Sequehart
  • Vendhuile
  • Villeret

CONSEILS PRATIQUES

 

COMMENT TRAVAILLER SA MÉMOIRE POUR STIMULER SON CERVEAU TOUS LES JOURS ?

Contrairement à ce que l’on pense, on perd assez peu sa mémoire en vieillissant. Mais si certaines informations paraissent nous échapper de plus en plus souvent, cela est en fait dû à un déficit d’attention ou à une fatigue plus importante. Rien de grave, car la mémoire fonctionne comme un muscle qu’il suffit de faire travailler.

Entraînez vous à mémoriser!

Le sommaire d’un magazine, la carte de menus d’un restaurant… tout est bon au quotidien pour faire travailler ses neurones en s’amusant à retenir des listes, des titres et toutes sortes d’informations. Munissez vous d’un papier et d’un crayon pour comparer ce que vous avez lu et ce que vous avez retenu. Vous progresserez rapidement avec un tout petit peu d’entraînement .Rien ne vous empêche également d’apprendre des poèmes ou des extraits de pièces de théâtre: Molière, La fontaine…

Les professionnels de la mémorisation ont des « astuces » très efficaces qu’ils partagent volontiers. Ils conseillent d’associer des noms à des lieux, à des parties du corps ou à des objets afin de créer des connexions émotionnelles. Votre nouvelle collègue s’appelle Audrey et elle a une forte corpulence? Associez le prénom »Audrey » à votre bouche(comme si vous aviez décidé qu’Audrey mangeait beaucoup). Vous retiendrez alors définitivement son prénom parce que vous avez créé vous-même une nouvelle connexion.

Les informations s’ancrent mieux dans  le cerveau lorsqu’elles sont associées à l’un de nos sens. Ainsi, prononcer une information à voix haute permet de mieux la mémoriser, car le simple fait d’articuler crée un lien sensoriel entre le cerveau et l’ouïe qui augment notre capacité mémorielle.

Faites du sport!

Toutes les activités physiques sont bonnes pour la mémoire, surtout l’aérobic et la marche rapide! Le simple fait de bouger améliore la plasticité cérébrale en augmentant le débit sanguin cérébral et en créant de nouveaux neurones. Le sport met tout l’organisme en éveil et améliore également l’oxygénation des neurones.

Méditez!

Une demi-heure de pause par jour consacrée à la méditation et à la relaxation, permet d’améliorer la concentration et donc la mémoire. Reprendre le contrôle de soi favorise notamment l’évacuation du stress, qui est très souvent à l’origine de nos problèmes de mémorisation.

Jouez!

Tous les jeux de société tels que les jeux de carte, Scrabble, mais aussi les jeux vidéo ainsi que les jeux de réflexion comme le Sudoku, sont bons pour créer de nouvelles connexions neuronales et augmenter nos capacités mentales. Il est recommandé de multiplier les occasions de stimuler sa mémoire en alternant différents jeux au fil des semaines.

Dansez!

La danse sollicite tous les sens et active 5 aires différentes du cerveau, dont la zone de la mémoire.

Choisissez votre rythme et laissez-vous aller: votre capacité de mémorisation va progresser sans que vous ne vous en rendiez compte!

Faites ce que vous voulez!

Toutes les activités sont bonnes pour la mémoire. Les activités intellectuelles comme lire ou aller au musée mais surtout les activités manuelles qui en stimulant le corps agissent sur l’esprit: bricolage, jardinage, peinture ou sculpture…. Pensez à varier les plaisirs car le cerveau déteste la routine.

Pensez  également à bien dormir, car le sommeil permet de consolider toutes les informations collectées durant la journée. Sept heures de sommeil serait la durée optimale pour le cerveau. Et ça, la mémoire adore!

w
03 23 66 23 90

Ouverture au public

 

du Lundi au Vendredi
de 8h00 à 12h00
et de 13h30 à 16h30